samedi 24 janvier 2015

"Je pars pour la Syrie"


« Je pars pour la Syrie », ces propos d’un agriculteur aveyronnais, adressés par téléphone à sa femme auraient été interceptés par la DGSI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur). La Gendarmerie locale interpelle sur la route le supposé candidat au Jihad, découvre dans sa camionnette un couteau Laguiole, une hachette, un fusil de chasse, des plombs, de l’engrais…
En réalité, le brave agriculteur avait dit à sa femme « Je pars pour la scierie ».

L’histoire rapportée par le journal « La Dèche du Midi », se répand très vite sur Twitter et est reprise par des quotidiens.
Sauf que tout simplement l’histoire est fausse, elle ne relève ni de la paranoïa, ni de l’intox, ni de la désinformation, mais simplement d'un excellent humour journalistique.

On aimerait que ce genre d'humour puisse régler, une bonne fois pour toutes, les rumeurs bien plus pernicieuses qui circulent sur le net, à destination de lecteurs fragiles et qui souvent en redemandent.

C’est faire beaucoup d’honneur à Thierry Meyssan que de citer sa paranoïa conspirationniste, mais c’est vrai qu’il a très vite (trop vite ?) contesté le rôle des islamistes dans la tuerie de Charlie Hebdo (cf. l’article « Qui a commandité l’attentat contre Charlie Hebdo ? »), concluant son article par « ses commanditaires les plus probables sont à Washington. ».

Concernant les fausses rumeurs sur le web, citons cet article du journal 20minutes  « VIDEO. Attaque à «Charlie Hebdo»: Les fausses informations envahissent le web » http://www.20minutes.fr/societe/1513339-20150109-video-attaque-charlie-hebdo-fausses-informations-envahissent-web

 Un bon antidote à la désinformation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire